Article LNA 19-20

Chênois célèbre l’Escalade en remportant la bataille de Naefels

Au terme de plus de deux heures de jeu, où chaque point aura été disputé, Chênois s’impose au tie-break en proposant une belle performance collective dans les moments décisifs.

Pour cette dernière rencontre de l’année devant son public, Chênois entame bien son match et met les visiteurs sous pression jusqu’au deuxième temps mort technique (16-12), mais au retour sur le terrain, le bloc de Naefels retrouve toute son efficacité et met en échec les attaquants genevois. Mis en confiance, les Glaronais reviennent au score et mettent en difficulté la réception des hommes du coach Charly Carreno, pourtant excellente jusqu’ici.

Le set se termine sur le score serré de 27-25, après que le public de Sous-Moulin ait salué l’entrée de Quentin Métral, venu en renfort pour cette partie de la saison, dans un contexte où l’équipe doit composer avec trois blessés.

Deuxième et troisième sets difficiles pour Chênois qui cède successivement sur les scores de 25-27 et 21-25, en payant le prix d’un nombre trop élevé d’erreurs, qui ont pesé sur la cohésion du groupe et laissé le champ à la puissance des attaquants glaronais, bien potentialisés par leur passeur Maroulis, très inspiré.

Toute autre physionomie au retour sur le terrain, pour un 4ème set où l’expérience du capitaine genevois Ruca Dos Santos s’avère, une fois encore, décisive pour trouver des solutions et remettre en confiance une équipe retrouvant toute son efficacité en réception et au bloc.

Chênois domine le set qu’il remporte sur le score sans appel de 25-17, abordant ainsi le tie break dans une dynamique positive.

Après un départ compliqué qui amène  Charly Carreno à arrêter le jeu à 1-4, Chênois se reconcentre et prend l’ascendant sur un adversaire qui n’aura rien lâché jusqu’au 15-12 final, à l’issue d’une bataille acharnée de plus de deux heures. Cette victoire permet aux Genevois de consolider leur place dans le haut du classement. Au vu de leur performance de ce soir, on pourra compter sur les Glaronais pour animer la suite d’un championnat décidément très ouvert.