Libéré, délivré… Chênois Genève Volleyball remporte l’acte 4 et ramène le titre à Sous-Moulin, après 9 ans !

Sans complexes et prêts à tout donner dans cette manche décisive, les hommes de Ratko Pavlicevic dominent LINDAREN Volley Amriswil en 3 sets, dont l’intensité aura mis les nerfs de tous les acteurs à rude épreuve.

 

Après une belle victoire à Amriswil, Chênois Genève Volleyball se devait d’éviter le piège de ce match sous haute tension, en conservant lucidité, concentration et sang froid.

Dès les premiers échanges, le duel s’annonce tendu et serré. Chênois, un peu moins efficace au service que dans les précédentes rencontres, subit un bloc thurgovien intraitable. Particulièrement en verve, le canonnier Letton Edvarts Buivids pilonne une défense genevoise, qui peine à trouver ses marques. A 22:22 tout reste possible et la physionomie du match reste totalement indécise.  Quelques fautes du côté d’Amriswil aident Chênois à rester au contact et, faisant preuve d’un sang froid remarquable, les Genevois vont finalement s’imposer sur un bloc magnifique de Jovan Djokic qui conclut le set 28:26.

L’entame du 2ème set confirme l’intensité des débats et l’arbitre devra sortir ses cartons pour calmer les esprits. Dans un climat de tension terrible, Chênois parvient à  conserver son calme et deux aces de Jakub Urbanovicz permettent de faire un break, pour la première fois de la rencontre (10:7).

Le retour de Quentin Zeller dans les rangs Thurgoviens et les exploits de Buivids vont ramener Amriswil dans le set et, à 14:14, c’est au service que Chênois va faire la différence.

Que ce soit en puissance (ace de Strahinja Brzakovic malgré les prouesses du courageux libéro Ramon Diem) ou dans les trajectoires flottantes improbables de Karim Zerika, chaque engagement aux 9 mètres devient un véritable cauchemar pour la réception d’Amriswil. C’est d’ailleurs avec un ace d’Hugo Caporiondo que Chênois conclut le set (25:21)… se rapprochant encore un peu du sacre suprême.

 

Le troisième set sera joué dans un esprit proche de l’état de grâce, par une équipe genevoise qui reste concentrée, malgré la proximité de l’exploit.

Grâce à une gestion exemplaire des phases de side out, Chênois domine et parvient à rester devant. C’est à ce moment du match que l’esprit d’équipe et la force collective des genevois va faire véritablement la différence. Concentrés, responsables et solidaires, les hommes de Pavlicevic vont maîtriser le jeu, pousser leurs adversaires à la faute et remporter haut la main ce set, ce match… et un titre que l’on attendait à Sous-Moulin depuis 9 ans !

 

Magnifique dans son rôle d’outsiser, le Chênois Genève Volleyball millésime 2020-2021 ramène à Sous-Moulin un titre suprême, consacrant le retour d’un volley de très haut niveau au bout du lac, après une saison qui, en dépit de l’absence de la chaleur du public, vient couronner un véritable travail d’équipe et l’engagement de tout un club.