Schönenwerd s’impose à Sous-Moulin face à un Chênois en mal d’inspiration

Dans leur salle de Sous-Moulin, prête à vibrer, Chênois tient tête à Schönenenwerd durant un beau premier set, puis s’effondre contre des Soleurois intransigeants en bloc-défense

Après leur prestation positive contre le leader Amriswil, les joueurs de Charly Carreno retrouvaient leur public pour affronter le 2ème du tableau, un adversaire difficile pour des Genevois en quête de confirmation.

Le début du 1er set est prometteur et régale les spectateurs d’un palpitant  coude à coude, avec un bloc chênois qui semble trouver ses marques : Ruca, Zeller et le jeune Dos Santos donnant du fil à retordre aux puissants attaquants soleurois. On reste point à point jusqu’à 24:23, mais les Genevois cèdent au final et s’inclinent sur le score de 24:26.

Dès le début du deuxième set, l’entrée du Colombien William Bermudez, fraîchement arrivé sur les rives de l’Aar, va décupler le potentiel offensif des hommes du coach Bujar et Chênois, après le premier temps mort technique (5:8) cède du terrain, se désunit en défense et ne trouve plus de solutions face au bloc des visiteurs, qui prennent le large et remportent le set sans contestation sur le score de 15:25.

Même scénario et même constat d’impuissance dès les premiers échanges du troisième set… Charly Carreno tente de changer la dynamique en faisant entrer tout l’effectif à disposition, mais sans que cela permette de redonner de la couleur au jeu des Genevois qui vont subir la domination de leur adversaire jusqu’au 16:25 final. Cruelle défaite pour un Chênois qui a rendu les armes trop vite, peut-être affaibli par les effets d’une méchante épidémie de grippe… Samedi prochain à Jona, il faudra que les Genevois retrouvent le “fighting spirit” qui donne tout le relief à leur jeu, pour négocier au mieux la dernière partie de ce deuxième tour à suspens.