Dans l’acte 2 de la finale du championnat suisse, Chênois subit la loi de Lindaren Volley Amriswil qui gagne 0-3 de manière convaincante. Le résultat de la série est de 1-1.

Après la victoire « surprise » de Chênois Genève Volleyball lors du 1er match à Amriswil, le 2ème match de la série s’annonçait très disputé avec l’avantage de la salle pour les genevois.

Le match a commencé sur un très haut niveau : la première balle est déjà très disputée avec de belles défenses des deux équipes. Le match est lancé avec deux équipes très motivées qui se battent sur toutes les balles. Amriswil commence fort, notamment avec des attaques très percutantes de son Mobilière Top scorer Thomas Zass. Au premier temps mort technique les argoviens passent l’épaule sur le score de 4-8. Chênois revient au score et passe en tête au 2ème temps mort technique (16-15).

La suite du premier set est un chassé-croisé entre les deux équipes avec une différence de score qui ne dépasse jamais 2 points. Les deux équipes entrent dans le money time à 20-20, puis 22-22, puis 25-25 avec une intensité folle. Le jeu est d’un niveau très élevé avec des balles très disputées. Au bout du suspense, une attaque très puissante de Thomas Zass permet à Amriswil de remporter ce premier set de haute lutte. L’équipe qui a remporté ce premier set prend vraisemblablement un grand avantage psychologique.

Comme on pouvait s’y attendre, Chênois commence le 2ème set avec un moral qui a été touché : les services (qui font normalement la force de Chênois) sont ratés et Amriswil a déjà quatre points d’avance au 1er temps mort technique, et 5 points au 2ème.  Alors Amriswil déroule et ne fait pratiquement pas de faute. Ratko Pavlicevic utilise ses deux temps morts pour haranguer les joueurs chênois, mais sans succès. L’équipe thurgovienne gagne facilement le set sur le score de 18-25.

Les joueurs de Chênois vont-ils réagir au 3ème set et retrouver l’esprit d’équipe qui leur a permis de remporter le 1er match de la série ? Ratko Pavlicevic commence avec Hugo Caporiondo à la passe, mais Amriswil ne fait pas de cadeaux et domine dans tous les domaines du jeu, particulièrement grâce aux passes distillées par Dima Filippov qui mettent le bloc chênois dans le vent. Amriswil prend vite 4 points d’avance 1-5, puis 4-8 au 1er temps mort technique. Grâce à plusieurs « monster blocks », Amriswil creuse l’écart à 9-16 au 2ème TMT. Les joueurs de Chênois n’ont plus les ressources pour faire jeu égal avec Amriswil et lâchent le set 16-25.

Avec cette victoire 0-3 bien méritée de Lindaren Volley Amriswil, l’équipe thurgovienne égalise dans la série 1-1. Espérons que Chênois jouera à nouveau à son meilleur niveau lors du match de samedi à Amriswil pour que le match soit plus disputé et serré.