Lucerne – Chênois 3-1

A nouveau bredouilles sur le plan comptable.

Nouveau déplacement pour notre équipe, sur le bord du lac des quatre cantons, afin de défier le dauphin d’Amriswil et de confirmer la progression de notre équipe.

Ont commencé la partie : Coco, Ludvik Simonin, Damien Jaquet, Luka Babic, Marlon Palharini, Ruca et libéro Gaëtan Huber. Stepan Abramov, Antoine Blazy, Léo Perez, Luca Voirol et Antonio Dos Santos se tenant prêts à entrer en jeu à la demande de notre entraîneur Carlos Carreno Cejudo. Physio : Lucile Laleu.

Pour cette rencontre, Charly avait quelque peu remanié son équipe en début de rencontre, Damien Jacquet commençant en lieu et place de Popov. Comme la semaine dernière, l’entame du match fût très bonne. Le libéro Gaëtan Huber marquant même un point improbable sauvant une attaque adverse du pied, le ballon allant ensuite mourir au fond de leur terrain. Lucerne s’est accroché avant de lâcher prise en fin d’un set que nous avons finalement aisément remporté 25-20. Popov a fait son retour en jeu en fin de set.

Au deuxième les Lucernois, qui s’étaient passés de leur attaquant Noah Eichenberger jusque là, ont réagi prenant assez rapidement deux à trois points d’avance Nos joueurs ont bien tenté de recoller au score mais sans y parvenir laissant les Lucernois s’imposer 25-21. L’entrée de Luca Voirol en fin de set n’a pas permis de renverser la vapeur.

Après 10 minutes de pause, le match a repris sur les mêmes bases que la fin du set précédent. A 11-7 en faveur de notre adversaire, notre entraîneur a décidé de faire souffler Luka Babic en donnant du temps de jeu au jeune Antonio Dos Santos lequel s’est fort bien battu. Nous avons même repris l’avantage 16-15. Par la suite les deux équipes ne voulaient rien lâcher prenant tour à tour l’avantage. Malheureusement nous n’avons pas été assez performants sur les derniers points décisifs laissant Lucerne s’imposer 25-23.

Au quatrième set, nous nous sommes accrochés au début avant de perdre pied pour le concéder très nettement 25-18.

Samedi prochain nous serons à nouveau sur la route pour rencontrer Näfels qui a aussi eu un début de saison assez difficile.

Olivier Huber