Match du 21.11.2020 Chênois – Amriswil

Après 2 sets très serrés, Chênois Genève Volleyball s’incline en 3 sets contre une équipe de Lindaren Amriswil très solide

Après 3 semaines sans matchs en raison de leur quarantaine, les deux équipes invaincues en championnat se retrouvent à Sous-Moulin pour un match qui permettra de déterminer leur niveau et état de forme.

Bon début de partie pour Chênois qui profite de l’avantage de la salle, même si le match se joue à huis clos ! Chênois très efficace mène de 5 points à 18-13 quand un temps mort est demandé par Amriswil, ce qui lui permettra d’entamer une remontada. Le niveau des échanges très disputés est très élevé, avec souvent un avantage à Amriswil, notamment sur les défenses et les blocs. Amriswil égalise à 22-22 et le set peut basculer d’un côté ou de l’autre. Dans le money time très spectaculaire, Amriswil passe l’épaule grâce à une attaque de Quentin Zeller et remporte ce set très disputé sur le score de 24-26.

Le 2ème set est très équilibré avec, au niveau du score, un chassé-croisé entre les deux équipes jusqu’à l’égalité des points à 18-18. Les échanges de balles sont très spectaculaires et on a l’impression que le set peut basculer d’un côté comme de l’autre … Comme au 1er set, les joueurs de Chênois sont plus fébriles et font quelques fautes évitables qui se paient cash contre une équipe très solide comme Amriswil. Le set est remporté par Amriswil 22-25 sur d’excellents blocs et une attaque du top scorer Thomas Zass qui survole la partie.

Après deux sets où Chênois a (presque) fait jeu égal avec Amriswil, comment l’équipe va-t-elle entamer le 3ème set ? Amriswil démarre ce set en force…alors que les joueurs chênois ont pris un coup au moral. En retard de 3 points au 1er temps mort technique, le score est même de 8-16 au 2ème. La fin du set remporté 13-25 est une formalité pour l’équipe d’Amriswil.

Malgré cette défaite de 0-3 contre la meilleure équipe du championnat, l’entraîneur Ratko Pavlicevic saura corriger les trop nombreuses erreurs de l’équipe qui a encore une belle marge de progression.